Thierry De Smedt (UCL-Belgique) évaluateur externe

EuroMeduc

Éléments pour une évaluation
Séminaire de Faro (16-18 février 2009)
Thierry De Smedt (UCL-Belgique) évaluateur externe

Hors rapport

 Appel à tous les participants à contribuer à la « boîte à idées » (think box) http://www.euromeduc.eu/spip.php?article174
 Ma demande: formuler de manière personnelle l’idée qui a changé ma conception du sujet. SVP: mettez-le à votre agenda!
 Je n’aborderai ici pas les éléments relatifs à l’organisation, l’accueil et l’infrastructure (remarquables!)
 Je salue un effort permanent de qualité. Les organisateurs évaluent régulièrement le déroulement du programme et l’aménagent au mieux selon leurs diagnostics

La pertinence du sujet: hautement confirmée

 Education aux médias et appropriation d’Internet par les jeunes

 Indicateurs:
 Présence de participants hétérogènes, couverture européenne, diversité des statuts (praticiens, gestionnaires, chercheurs)
 Volume des recherches évoquées
 Multiplicité des modèles de référence (j’y reviendra)
 (Trop?) grande variété des sous-thèmes liés
 Mobilisation de nombreux acteurs différents dans chaque pays d’Europe
 Un sujet trop vaste pour trois jours de séminaire

Les dimensions trop absentes

 L’économique: accès, enjeux, droits, politiques
 Extra-européenne, à l’exception de quelques cas présentés ou cités: Québec, présenté par Telesforo Tajuleo, politiques nationales cités par Alton Grizzle, réseaux cités par Vitor Reia

Retour sur les sous-thèmes, non formulés comme des questions

 Internet, Jeunesse et Globalisation
 l’identification des organismes (ministères, associations locales, écoles, centres de formation, université?) à l’initiative des pratiques
 Pratiques culturelles de jeunes en ligne
 Comment identifier les convergences mondiales et européennes et la manière de les favoriser
 La culture ludique
 La régulation
 La dimension générationnelle
 On n’a pas abordé les dimensions économiques

L’éducation aux média, entre binômes conceptuels récurrents

 Réel – virtuel
 Travail – jeu
 Fait – opinion (objectivité – subjectivité)
 Ethique – morale
 Sécurité – risque
 Protection – éducation
 Individuel – collectif
 Critique de validation – critique de dissidence
 Régulation – interaction
 Contrôle – liberté
 Gestion de l’information – gestion de la relation

La dynamique des travaux

 L’apport en matériaux était très hétérogène, se succédant de manière parfois chaotique
 Peu de référence au cadre scolaire
 Il manquait des questions guides
 MAIS, les participants ont fait preuve d’une étonnante capacité produire des réflexions originales en mettant en perspective ces matériaux épars
 Le travail a été exploratoire
 La difficulté reste de saisir ces visions instantanées issues du débat et les formuler comme objet utilisable plus tard et par d’autres
 Les synthèses d’atelier y sont-elles parvenues?
 Cela suggère de nouvelles techniques de travail en commun, où la dynamique est exploitée plus systématiquement

Les interventions d’experts

 Généralement riches et fécondes
 Un cadre conceptuel est commun, mais avec des positionnements en binômes opposés
 Les organisateurs avaient visiblement un référentiel commun, issu de rencontres, de recherches et d’actions en commun
 Une nouvelle ressource: plusieurs travaux originaux de jeunes chercheurs
 La faiblesse des initiatives scolaires semble se confirmer
 Les espaces publics et associatifs sont plus innovants
 L’industrie du jeu se présente en partenaire
 Certains organismes internationaux aussi

Résultats: incontestables

 Production d’un diagnostic très clair
 L’appropriation des médias en réseau par les jeunes est un événement contemporain majeur
 Sa dimension est globale
 Ses acteurs sont multiples
 La place de l’éducation est virtuelle (en creux), mais pas actualisée
 La tradition de l’éducation aux médias produit un regard ORIGINAL et sans équivalent sur les enjeux d’Internet, pas seulement sur la vision éducative, mais sur le développement du média et de ses fonctions sociales
 Certaines institutions importantes l’ont repéré et sont prêtes à y contribuer

Efficience des résultats: recommandations

 Certaines recommandations sont déjà claires et en état de présentation avec des chances de succès
 Prolonger la mobilisation sur un sujet brûlant
 Promouvoir l’approche « éducation aux médias »
 Valider un modèle multi-acteurs
 Identifier les nouveaux besoins éducatifs « de fond », plutôt que perpétuer le modèle en place en l’accommodant au cyberespace
 Fédérer les acteurs

Efficience des résultats; débat

 D’autres sont encore à l’état de débat, ou même de controverse
 « L’école étendue »
 Les modèles de référence, dont certains sont en mutation en éducation au média ou hors d’elle, notamment
 Le savoir
 La notion d’auteur
 La responsabilité éditoriale des mineurs et des amateurs
 La sécurité
 L’identité
 La pédagogie de la « démédiation » (néologisme)

Efficience des résultats: questions de recherche

 Beaucoup de propositions potentielle sont encore en forme de questions de recherche. Dans ce cas l’enjeu est de les préciser en tant « qu’inconnues »
 Les plus marquantes
 La nature profonde de la mutation civilisationnelle due aux médias en réseau:
 vers une culture globale moyenne?
 une nouvelle médiation politique des diversités (dominante ou négociante) ?
 ou une mosaïque de microcosmes égocentriques?
 Quelle éducation face à cette incertitude?

Efficience des résultats (2)

 Apparition de concepts nouveaux ou à redéfinir dans un sens nouveau
 Un modèle éducatif « peer to peer »
 L’amateur
 La « démo-édition »
 Le cyberjournalisme d’amateurs et de professionnels
 Biographie digitale (déjà mentionnée à Bruxelles)

 Ébauche de nouveaux paradigmes
 Le « temps réel » versus le texte stable
 La compétence issue de l’usage
 La démocratie médiatique (déjà mentionnée à Bruxelles)
 Besoin d’une dynamique de synthèse de paradigmes anciens
 Comme à Paris et Bruxelles, le séminaire confirme une fois de plus la mise en place d’un vrai mouvement européen doté d’un pouvoir virtuel de mise en réseau

Efficience des résultats (3)

 La présence d’expert ou de participants extra-européens est une plus-value, mais elle a été a nouveau peu exploitée. Il reste un besoin d’approfondir cette dimension planétaire.
 Nous restons loin de prendre conscience d’une probable spécificité européenne, à côté des réalités culturelles, médiatiques et éducatives hors de l’Europe.

En somme

 L’objectif de la session me semble globalement atteint: le projet a réussi à produire des éléments de travail qui pourront être approfondis à Bellaria (Rimini) en forme de recommandation
 Entretemps, un travail de réorganisation rigoureuse des thèmes foisonnants me semble encore nécessaire

You are here:   Homepage Publications Thierry De Smedt (UCL-Belgique) évaluateur externe

Organisators

Média AnimationUniversity of the Algarve
Le ClemiZaffiria

Partners Congress

Evens Foundation  PEGI
European Newspaper Publishers' Association  Media Coach

Rechercher sur le site